Ciné-Cyclette

Nouveauté cette année, le ciné’cyclette arrive sur le village canadien. Ce projet issu d’un partenariat avec EDF Penly, consiste en la mise en place de vélos à disposition du public, permettant de produire l’électricité nécessaire à la projection de courts-métrages. Ces courts-métrages sélectionnés en partenariat avec l’Office National du Film canadien, sont divisés en deux programmes :

Mercredi 21 mars
14h: Programme 1
15h30: Programme 2
17h00: Programme 1

Jeudi 22 mars
14h : Programme 1
15h45 : Programme 2

Programme 1

TROIS MILLES

Durée : 14 min
Réalisateur : Asinnajaq
Genre : Animation
Synopsis :  Ce film expérimental fait appel aux plans d’archives et à l’animation pour faire connaître 3000 ans de culture Inuite en trois chapitres : le passé,  le présent et l’avenir.

La version de l'ours

Durée : 4 min
Réalisateur : Jonathan Wright
Genre : Animation
Synopsis :  Un explorateur colonial suffisant débarque d’un voilier et plante un drapeau dans les glaces de l’Arctique, sous l’oeil stupéfait d’un chasseur inuit. L’explorateur plante un second drapeau, puis un troisième et un autre encore, pendant que le chasseur, de toute évidence peu impressionné par la « découverte » de ce territoire, reprend tranquillement ses occupations. 

Le Bouffe-pétrole

Durée : 5 min
Réalisateur : Denis Poulin
Genre : Animation
Synopsis :  Court métrage d’animation proposant une réflexion sur la conservation de nos richesses naturelles et de notre environnement. Des scientifiques à l’emploi d’une multinationale créent une nouvelle forme de vie qui doit servir à débarrasser les mers de la pollution causée par le pétrole. Cet organisme vivant, appelé bouffe-pétrole, devient responsable de la pire crise énergétique de toute l’histoire.

Débris

Durée : 14 min
Réalisateur : John Bolton
Genre : Documentaire
Synopsis :  Ce court métrage documentaire suit l’artiste britanno-colombien Pete Clarkson, alors qu’il réalise son projet le plus ambitieux et personnel à ce jour : un monument commémoratif en hommage au séisme de 2011 de la côte Pacifique du Thoku. Comme beaucoup de gens, Clarkson a été profondément affecté par cette catastrophe. Des années plus tard, alors que du bois fendu et déchiqueté et d’autres objets se mettent à échouer sur la plage de Tofino, en Colombie-Britannique, la catastrophe le touche à nouveau, et l’inspiration pour son monument est née. Dans les mains de Clarkson, les débris de la région de Thoku prennent vie tandis qu’il les façonne en une sculpture publique unique.

Programme 2

Une île verte

Durée : 25 min
Réalisateur : Millefiore Clarkes
Genre : Documentaire
Synopsis : Ce court métrage documentaire relate les poignants récits de la petite mais grandissante communauté des fermiers biologiques de l’Île-du- Prince-Édouard. Réputée pour ses pommes de terre et son sol rougeâtre, cette province des Maritimes à vocation principalement agricole a vu ses taux de cancer et de maladie respiratoire grimper au point de devenir les plus élevés au Canada au cours des 50 dernières années, alors que l’agriculture industrielle s’ancrait. Existe-t-il un lien? Plutôt que de braquer son objectif sur les inquiétantes pratiques de monoculture de l’î.-P.-É., Une île verte ose un énoncé révolutionnaire : imaginer un virage biologique total sur l’île.

Une main. Une ligne. Un poisson.

Durée : 13 min
Réalisateur : Justin Simms
Genre : Documentaire
Synopsis : Campé dans les eaux glaciales entourant la spectaculaire et pittoresque île Fogo, au large de Terre-Neuve, le court métrage de Justin Simms Une main. Une ligne. Un poisson. suit un groupe de pêcheurs de morue du Nord, adeptes de la pêche traditionnelle à la ligne. Ils visent un objectif précis : faire grimper le prix du poisson. L’imposition d’un moratoire de 20 ans sur la pêche à la morue du Nord a favorisé le rétablissement des populations de poissons. Ces pêcheurs enclenchent une véritable révolution axée sur la durabilité, en livrant pour la première fois leur luxueux produit directement sur le marché commercial.