Jury

 

 

 

 

 

PRÉSIDENT DU JURY

RICHARD ANCONINA

Acteur caméléon aux talents multiples, Richard Anconina débute au cinéma dans Le Bar du téléphone de Claude Barrois et s'impose face au trio Montand-Deneuve-Depardieu dans Le Choix des armes d'Alain Corneau. Il est ensuite remarqué dans Une pierre dans la bouche de Jean-Louis Leconte avec Harvey Keitel, Le Battant où il donne la réplique à Alain Delon, sans oublier Cap Canaille de Juliet Berto et Jean-Henri Roger. Son interprétation face à Coluche de Youssef Bensoussan, petit dealer de quartier attachant, dans Tchao Pantin de Claude Berri, lui permet d'être le premier comédien à remporter pour le même rôle les César du Meilleur Espoir et du Meilleur Second Rôle Masculin au cours de la même soirée. Il rejoint le casting prestigieux de Partir, revenir de Claude Lelouch, puis retrouve Christophe Lambert et Catherine Deneuve dans Paroles et musique d'Elie Chouraqui. Après Zone rouge de Robert Enrico avec Sabine Azéma, il a pour partenaires Gérard Depardieu et Sophie Marceau dans Police de Maurice Pialat, présenté en Compétition à la Mostra de Venise en 1985. Une fois encore, il se révèle formidable dans le cinéma d'auteur. De Lévy et Goliath de Gérard Oury au film d'Alain Corneau Le Môme, il passe du rire à l'émotion et montre l'étendue de son registre. Il emprunte avec succès l'Itinéraire d'un enfant gâté de Claude Lelouch pour lequel il reçoit le Prix d'Interpération au Festival de Chicago et une nomination au César du Meilleur Acteur. Son face-à-face avec Jean-Paul Belmondo reste gravé dans les mémoires. Fidèle, il retrouve Élie Chouraqui dans Miss Missouri. Le Petit Criminel de Jacques Doillon marque un nouveau sommet dans sa carrière. Récompensé d’une Mention Spéciale au Festival de Berlin et du Prix Louis-Delluc, le film reçoit un excellent accueil critique et public. Suivent pour le cinéma des collaborations avec Denys Granier-Deferre dans Coma et, pour la télévision, avec Laurent Heynemann dans La Place du père qui bat un record d'audience et Warris Hussein dans Fortitude. Thomas Gilou lui propose La Vérité si je mens. Immense succès, le film connaît deux suites auxquelles le public réserve un nouveau triomphe. Éclectique, Richard Anconina renoue avec le polar dans Six Pack d’Alain Berbérian et Gangsters avec Anne Parillaud, qui lance la carrière d’Olivier Marchal en tant que réalisateur. Il prête également sa voix au chien Volt des studios Disney doublé par John Travolta dans la version originale, endosse le rôle d'un metteur en scène de comédie musicale dans Alive de Frédéric Berthe et participe au premier film de Magaly Richard-Serrano consacré à la boxe féminine, Dans les cordes. Il s'installe aux Flots Bleus dans Camping 2 de Fabien Onteniente et s'improvise producteur associé avec Patrick Timsit dans Stars 80 de Frédéric Forestier et Thomas Langmann, l’un des grands succès de l’année 2012. En 2015, il excelle dans le rôle d’un avocat dans La loi de Christophe de Jacques Malaterre et nous aurons le plaisir de le retrouver cet hiver dans Star 80, la suite. Alternant cinéma d'auteur, comédie et polar, Richard Anconina passe avec une aisance rare d'un univers à l'autre. Il met son jeu singulier et nuancé au service de rôles inattendus et de réalisateurs majeurs dans des registres très différents. Sa filmographie riche et éclectique, sa personnalité attachante et son talent reconnu en font un comédien extrêmement populaire et apprécié, incontournable dans le cinéma français.

 

 

LUDOVIC BOURCE

Compositeur français reconnu dans le domaine des musiques de films. Après avoir étudié la musique au conservatoire de Saint-Brieuc, de Vannes puis au CIM à Paris, il débute sa carrière en composant pour des spots publicitaires, des courts-métrages, et en produisant des artistes. En 1999, le réalisateur Michel Hazanavicius lui confie la musique de son premier film, Mes amis. Leur collaboration se poursuit sur les films OSS 117 : Le Caire nid d'espions (2006) et OSS 117 : Rio ne répond plus (2009). Enfin avec The Artist (2011), pour lequel il reçoit sept prix (dont le César et l’Oscar, le Golden Globe et le Bafta de la meilleure musique de film), il devient le compositeur le plus primé de toute l’histoire du cinéma. Il est même élevé au grade de chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres. En 2013, il est nommé aux Emmy Awards pour Clear History, de Greg Mottola.

 

JEAN-SÉBASTIEN PETITDEMANGE

Journaliste passionné de voyages, de patrimoine, de gastronomie et de rencontres, Jean-Sébastien Petitdemange parcourt la France et le monde pour Le Guide du Routard et anime des émissions de découvertes culturelles sur RTL et France Télévisions depuis trente ans. Auteur entre autres de plusieurs ouvrages sur le made in France, il a un attachement tout particulier avec le Canada où il se rend très régulièrement notamment à Montréal, dans les Laurentides ainsi qu’à Vancouver. 

 

BRENOCK O’CONNOR

Né le 9 avril 2000 à Worthing, Brenock Grant O'Connor prend ses premiers cours de théâtre à Brighton. Ce jeune acteur et chanteur anglais est surtout connu pour son rôle d'Olly dans la série TV à succès Game of Thrones, même s’il a fait des apparitions dans les séries télévisuelles Holby City, Dickensian et Chickens ainsi que dans la comédie musicale Oliver!

 

CORINE MARIENNEAU

Corine Marienneau,  est une bassiste et chanteuse française. Elle est notamment connue pour avoir été membre du groupe de rock Téléphone ainsi que le groupe Les Visiteurs. Corine est également actrice, on à eu l'occasion de la voir dans le film Moi vouloir toi réalisé par Patrick Dewolf. En janvier 2011, elle est sur les écrans avec le film Angèle et Tony d'Alix Delaporte, dans lequel elle joue le rôle d'une grand-mère. La même année, elle fait la « nounou » dans le premier film de Kad Merad, Monsieur Papa, avec Vincent Pérez et Michèle Laroque. En 2011 elle est faite chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

 

JOHN LOCKE

L'acteur de caractère anglais est revenu récemment au cinéma après une absence prolongée. Il s'était auparavant produit au théâtre à Londres, West End et dans  les provinces alentours. Ancien responsable dans les années 1980 du développement du premier studio de théâtre commercial à West End. Cette année il aura joué les rôles de : Oliver Wilson pour Joe Wright dans Darkest Hour, Gary pour Max Minghella dans Teen Spirit, le Favori pour Yorgos Lanthimos, David Harn pour Daya Dodds dans When Swallows Fly Low et Professeur de Beaux-Arts pour Cedric Tanguy et Nicolas Bellenchombre, dans le film Last Chance Road.

 

JEAN-ÉDOUARD CRIQUIOCHE

 

Passionné de cinéma depuis toujours, exploitant de salles depuis 1990, actuel exploitant des salles de cinémas de Louviers et de Gaillon, Jean-Édouard Criquioche deviendra, à partir du 1er janvier 2018, le nouvel exploitant du cinéma dieppois. Ce mordu du 7e art et surtout de technologie s’est donné la mission de faire de la projection un moment unique permettant de découvrir les œuvres cinématographiques sous un autre œil !

Marraine du festival

 

FABIENNE THIBEAULT 

Créatrice du rôle de Marie -Jeanne la serveuse automate de Starmania de l'opéra rock de Luc Plamondon et Michel Berger , dont on célébrera l'anniversaire des 40 ans en 2018 , la Québécoise est une fidèle du Festival du Cinéma Canadien de Dieppe.
La France l'a honorée du grade de Chevalier de la Légion d'Honneur et de Commandeur du Mérite Agricole pour services exceptionnels rendus aux Territoires Ruraux.